Capture

A-t-on vraiment conscience de la bonne fortune qui a nous a conduit à vivre dans cette région, par naissance ou bien par choix ?

Faute d’avoir connu d’autres cieux moins cléments, sans doute pas tous. Bénissons le ciel, nos parents ou la chance…

On geint souvent parce que le climat a empêché notre sortie dominicale ; néanmoins une journée comme aujourd’hui compense  toutes les précédentes gâchées. Ainsi vont les choses, un coup en haut, l’autre plus bas.

Nous étions à Belvézet ; vous connaissiez ?  Non ? Moi non plus !
Nous sommes dans le duché d’Uzès en direction de Méjannes le Clap. C’est de la garrigue, certes, mais de la garrigue aristocratique, noblesse oblige, une zone que nous n’avons guère pratiquée, c’est bien dommage car elle est très agréable, variée (c’est de la garrigue habitée), cultivée de vignes, de vergers, d’olivettes et blés, autour de nombreux villages et hameaux parfaitement réhabilités avec beaucoup de goût par les riches vacanciers attirés par l’Uzège.

Pas d’erreur de trajectoire, pas d’anecdote à médire, rien que du bonheur…

Merci M.